• Auteur/autrice de la publication :
  • Dernière modification de la publication :24 mars 2024
  • Post category:Économie / Politique
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Temps de lecture :2 min de lecture

Le Nigéria fait face à un taux de chômage record de 33,50 % de la population active, exacerbé par les crises sécuritaire et sanitaire. La fermeture de la moitié des PME locales, due à la pandémie de COVID-19, et les troubles causés par Boko Haram au nord ont contribué à cette situation alarmante. De plus, le pays détient le triste record du plus grand nombre d’enfants non scolarisés, avec un taux de 20 %.

Dans une initiative audacieuse pour inverser cette tendance, le gouvernement nigérian a lancé un programme de formation professionnelle et technique destiné aux élèves du primaire et du secondaire. Ce programme, qui se déroulera chaque vendredi, vise à adapter l’enseignement aux besoins concrets de l’État et à préparer les jeunes à entrer directement sur le marché du travail après leurs études.

L’objectif est double : réduire le taux de chômage en réformant le système éducatif et assurer une insertion professionnelle alignée sur les besoins du gouvernement. Les élèves pourront ainsi explorer différents métiers et s’orienter plus aisément vers un parcours professionnel en adéquation avec les axes stratégiques de développement économique du Nigéria.

Cette réforme offre aux jeunes diplômés une plus grande autonomie. Ils auront la possibilité de travailler durant les vacances scolaires pour financer leurs études supérieures ou de se lancer dans l’entrepreneuriat, contribuant ainsi activement au développement économique du pays.

Laisser un commentaire